Domaine des Lys IGP Cévennes blanc Aillargues 2016
Douceur :
Acidité :
Tanin :
Corps :
Longueur :
Mets & Vins:
> Flan de Thon
> Rôti de porc
> Soupe à l'oignon
> Velouté de couge
> Ormeaux
> Sauté de porc

Domaine des Lys IGP Cévennes blanc Aillargues 2016

RégionLanguedoc
AppellationCévennes Igp
ProducteurDomaine des Lys
CouleurBlanc
CépageChardonnay (90%), Sauvignon (10%)
Aspect VisuelLa robe est d'un jaune éclatant
Caractéristique olfactiveNez floral.
Attributs gustatifsAttaque gourmande, fleurs blanches et amandes, finale tendue et nerveuse.
AromesFloral
Type de terroirTerrasses argilo - calcaires et galets.
Contenant élevageCuves inox et élevage sur lies fines
Température de service12° C
AérationNon
CarafageNon
AllergèneSulfite
Verre préconisé:

Plus de détails

12 Bouteilles en stock

9,00 € TTC

Description du domaine :

À proximité d'Uzès et du Pont du Gard, ce domaine appartient depuis 2009 à Ray Monahan et Olivier Privat. À leur disposition, 30 ha de vieilles vignes plantés sur des sols argilo-calcaires. Depuis 2016, c'est Thomas et Marie Hélène, qui travaillaient avec Olivier Privat sur le domaine qui en sont devenu les propriétaires. On apprécie toujours leur discrétion, leur humilité et leur simplicité. On retrouve cet esprit dans leurs vins


Description de l'appellation :

Le vignoble des Cévennes est situé en Languedoc au sud de la France. Il tire son nom du massif des Cévennes, dernier contrefort du Massif Central. Majoritairement cultivé sur des sols calcaires, le vignoble s’inscrit dans un paysage vallonné façonné par des rivières aux crues redoutées où il côtoie vergers, oliviers et céréales.


Description de la région :

Déployé sur plusieurs départements (Gard, Pyrénées-Orientales, Aude, Hérault), le vignoble du Languedoc-Roussillon représente 42 800 hectares de vignes et 1 800 000 hectolitres de vin chaque année. Les Grecs plantèrent pour la première fois des vignes au Ve siècle avant JC. Puis, les romains la cultivèrent et, jusqu’au XVIIe siècle, le vignoble connut une grande effusion. Le phylloxéra détruisit, en 1863, les vignes du pays. Au XXe siècle et grâce à un plus grand nombre d’hectares exploitables, la région viticole du Languedoc-Roussillon devint l’un des plus amples vignobles français. Elle bénéficie d’un climat méditerranéen, d’étés secs et chauds et d’hivers plus doux. La région n’est pas sujette à de fortes précipitations. La Tramontane sèche les vignes et les préserve des maladies. Le climat favorise donc la culture des vignes. Pourtant, des années durant, la réputation des vins de la région, dû au manque de qualité des produits, laissait à désirer. Les cépages nobles sont apparus en 1970, offrant une certaine renaissance à cette région. Les cépages actuels sont le grenache noir, le cabernet-sauvignon, la syrah, le cinsault, le carignan, le mourvèdre, le merlot, le muscat, la clairette, le grenache blanc, le bourboulenc, le picpoul et le mauzac. Les vignes reposent sur divers sols : éboulis calcaires, schistes, marnes, grès, sols sablo-argileux. Cette diversité enrichie les terroirs et les AOC que proposent la région.