Château de Valflaunès Pic St Loup Espérance 2017
Douceur :
Acidité :
Tanin :
Corps :
Longueur :
Mets & Vins:
> Terrine de sanglier
> Pâté de lapin
> Risotto
> Pipérade aux poivrons
> Blettes farcies à l'agneau
> Cassoulet
> Côte de bœuf d'Aubrac grillée
> Carré d'agneau
> Colombier de Sivry
> Camembert au Calvados

Château de Valflaunès Pic St Loup Espérance 2017

RégionLanguedoc
AppellationPic St Loup
ProducteurChâteau de Valflaunès
CouleurRouge
Cépage60 % Syrah, 20 % Grenache, 10 % Mourvèdre, 10 % Carignan
Aspect VisuelRobe soutenue, brillante, d’un grenat profond, aux reflets violines.
Caractéristique olfactiveLe nez charmeur et délicat, évoque les petits fruits mûrs ; framboises, groseilles, mûres et la garrigue environnante. Pour le voyage, une touche de vanille de Madagascar et de poivre des Cimes
Attributs gustatifsLa bouche est soyeuse, toute en douceur, classique et raffinée.
AromesFruité
Type de terroirSols argilo-calcaires
Température de service14°
Aération1H
CarafageNon
Verre préconisé:

Plus de détails

24 Bouteilles en stock

13,00 € TTC

Description du domaine :

Située sur un éboulis millénaire au pied du château de Montferrand, la totalité (13 ha.) est actuellement en production.Les six cépages (Syrah,Grenache, Carignan, Mourvèdre, Roussane, Marsanne) qui la composent ont été replantés à partir de 1998.La densité de plantation varie de 3300 pieds/ha. pour les plus vieilles vignes, à 5500 pieds/ha. pour les plus jeunes.Production moyenne : 45.000 bouteillesLa spécificité de l'exploitation résulte de la vinification par assemblage des raisins durant la cuvaison.

Description de l'appellation :

Dominée par le pic Saint-Loup et le Causse de l’Hortus, l’appellation Pic Saint Loup, située à 30 kilomètres de Montpellier, fait partie des plus belles pépites du Languedoc. Depuis une trentaine d’années, ses vins appartiennent au peloton de tête des terroirs, occupant ainsi un statut à part parmi les vins du Languedoc et dans l’esprit du consommateur pour qui, Pic Saint Loup était déjà un Cru. Officiellement pourtant, ses rouges et ses rosés viennent d’obtenir le graal de l’AOC, ce 7 septembre 2016. Une vraie reconnaissance pour les vignerons, désireux de faire valoir leur excellence, leur savoir-faire et leur différence au sein de la famille de l’AOC Languedoc.

Description de la région :

Déployé sur plusieurs départements (Gard, Pyrénées-Orientales, Aude, Hérault), le vignoble du Languedoc-Roussillon représente 42 800 hectares de vignes et 1 800 000 hectolitres de vin chaque année. Les Grecs plantèrent pour la première fois des vignes au Ve siècle avant JC. Puis, les romains la cultivèrent et, jusqu’au XVIIe siècle, le vignoble connut une grande effusion. Le phylloxéra détruisit, en 1863, les vignes du pays. Au XXe siècle et grâce à un plus grand nombre d’hectares exploitables, la région viticole du Languedoc-Roussillon devint l’un des plus amples vignobles français. Elle bénéficie d’un climat méditerranéen, d’étés secs et chauds et d’hivers plus doux. La région n’est pas sujette à de fortes précipitations. La Tramontane sèche les vignes et les préserve des maladies. Le climat favorise donc la culture des vignes. Pourtant, des années durant, la réputation des vins de la région, dû au manque de qualité des produits, laissait à désirer. Les cépages nobles sont apparus en 1970, offrant une certaine renaissance à cette région. Les cépages actuels sont le grenache noir, le cabernet-sauvignon, la syrah, le cinsault, le carignan, le mourvèdre, le merlot, le muscat, la clairette, le grenache blanc, le bourboulenc, le picpoul et le mauzac. Les vignes reposent sur divers sols : éboulis calcaires, schistes, marnes, grès, sols sablo-argileux. Cette diversité enrichie les terroirs et les AOC que proposent la région.