Saint Antonin Faugères Les Jardins 2018
Douceur :
Acidité :
Tanin :
Corps :
Longueur :
Mets & Vins:
> Charcuterie
> Viandes rouges
> Côte de bœuf au poivre
> Filet mignon de porc
> Langue de bœuf
> Lapin au thym
> Navarin de mouton
> Poulet
> Saucisse de Toulouse
> Tajine de poulet
> Agneau au curry
Courbe de maturité:
2018
2021
2023

Saint Antonin Faugères Les Jardins 2018

RégionLanguedoc
AppellationFaugères
ProducteurSaint Antonin
CouleurRouge
CépageGrenache 55%, Carignan 30 %, syrah 15 %.
Aspect VisuelRobe rubis.
Caractéristique olfactiveNotes fruitées et épicées.
Attributs gustatifsUne bouche tendre.
AromesFruités et épicés.
Contenant élevageEn cuves.
Température de service15°
AérationNon
CarafageNon
Type d'agricultureBIO
Verre préconisé:

Plus de détails

6 Bouteilles en stock

9,50 € TTC

Description du domaine :

Ce domaine familial de 26 hectares est situé dans le sud de la France sur la commune de Cabrerolles dans l’aire d’appellation Faugères. Après avoir fait ses armes dans différentes exploitations viticoles à une époque où le métier de vigneron n’était pas à la mode, Frédéric Albaret décide de créer ex nihilo le domaine. L’histoire de Saint Antonin commence alors en 1994 avec 13 hectares de vigne. Sa femme, Fabienne, le rejoint en 2001 dans leur tout nouveau chai. La famille et le domaine s’agrandissent. En 2012, l’exploitation compte 26 hectares.

Description de l'appellation :

Le vignoble se situe au nord du département de l’Hérault, non loin de la montagne noire, entre la plaine de Béziers et la vallée de l’Orb. Les cistes odorants permettent de distinguer la végétation des coteaux schisteux de celle des garrigues calcaires situées aux alentours du vignoble. Ce dernier bénéficie d’un climat de type méditerranéen (doux et sec en hiver, chaud en été). Le taux de précipitation varie d’une année à l’autre mais se concentre toujours entre 800 et 1000mm par an. L’appellation offre des vins blancs, des vins rouges et des rosés. Les vins sont issus d’assemblage de divers cépages.

Description de la région :

Déployé sur plusieurs départements (Gard, Pyrénées-Orientales, Aude, Hérault), le vignoble du Languedoc-Roussillon représente 42 800 hectares de vignes et 1 800 000 hectolitres de vin chaque année. Les Grecs plantèrent pour la première fois des vignes au Ve siècle avant JC. Puis, les romains la cultivèrent et, jusqu’au XVIIe siècle, le vignoble connut une grande effusion. Le phylloxéra détruisit, en 1863, les vignes du pays. Au XXe siècle et grâce à un plus grand nombre d’hectares exploitables, la région viticole du Languedoc-Roussillon devint l’un des plus amples vignobles français. Elle bénéficie d’un climat méditerranéen, d’étés secs et chauds et d’hivers plus doux. La région n’est pas sujette à de fortes précipitations. La Tramontane sèche les vignes et les préserve des maladies. Le climat favorise donc la culture des vignes. Pourtant, des années durant, la réputation des vins de la région, dû au manque de qualité des produits, laissait à désirer. Les cépages nobles sont apparus en 1970, offrant une certaine renaissance à cette région. Les cépages actuels sont le grenache noir, le cabernet-sauvignon, la syrah, le cinsault, le carignan, le mourvèdre, le merlot, le muscat, la clairette, le grenache blanc, le bourboulenc, le picpoul et le mauzac. Les vignes reposent sur divers sols : éboulis calcaires, schistes, marnes, grès, sols sablo-argileux. Cette diversité enrichie les terroirs et les AOC que proposent la région.